Nos missions

Biosena s’articule autour de trois missions :

Structurer la recherche dans le domaine de la biodiversité et des services écosystémiques par la mise en réseau des chercheurs de la Région, le soutien aux initiatives issues de ces nouvelles connexions et l’accompagnement des projets scientifiques.

Stimuler les échanges entre acteurs par la mise en place d’études de cas dédiées dans le cadre opérationnel de projets de recherche-action au sein des socio-écosystèmes régionaux.

Accompagner la diffusion des connaissances par l’organisation de la formation universitaire, le développement de la formation continue, l’aide à la décision, et la diffusion de la culture scientifique en collaboration avec les centres de Culture Scientifique, Industrielle et Technique régionaux.

Structuration de la recherche

Biosena vise à (1) renforcer la structuration et la visibilité des forces de recherche régionales dans le domaine de la préservation de la biodiversité et des services écosystémiques, (2) favoriser l’émergence de nouveaux clusters scientifiques en facilitant les relations et les actions entres laboratoires d’un même domaine disciplinaire, et (3) acculturer les chercheur·euses à la construction de projets interdisciplinaires mêlant sciences naturelles et humaines.

La région Nouvelle-Aquitaine compte dans ces domaines plus de 500 chercheurs, enseignants chercheurs et doctorants, issus d’une vingtaine de laboratoires de reconnaissance internationale. Ils et elles déploient une palette exclusive de dispositifs d’observation et de plateformes expérimentales et analytiques  en matière de protection de la biodiversité et de restauration des services écosystémiques. La Région héberge également de nombreux opérateurs tels que l’Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine, les Parcs naturels marins ou l’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage, ainsi que de nombreuses associations et structures impliquées dans la protection du vivant.

Biosena est ainsi l’un des dispositifs mis en place par la région Nouvelle-Aquitaine permettant de répondre aux ambitions de son Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Recherche-action

L’objectif de la recherche-action est d’allier théorie (production de savoirs) et pratique (changement de la réalité par l’action), en impliquant les chercheurs sur leur terrain d’étude en tant qu’acteurs du socio-écosystème. Cette démarche permet d’inclure tous les acteurs des socio-écosystèmes régionaux, de les sensibiliser et de les accompagner vers des pratiques d’usage et d’aménagement du territoire plus respectueuses de l’environnement, en s’appuyant notamment sur les travaux académiques et de terrain tels que le rapport Ecobiose.

La recherche-action soutenue par Biosena renforce le socle territorial d’excellence scientifique, technologique et pédagogique et améliore la résilience des socio-écosystèmes au changement global sous toutes ses dimensions. La co-production et le partage avec le monde non-académique des projets de recherche-action permet également de transférer vers la société, les pouvoirs publics et les acteurs économiques des solutions utilisant ou valorisant les ressources naturelles, en proposant de l’aide à la décision aux politiques publiques.

Exemple de recherche-action conduite dans la Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre par Vincent Bretagnolle et Alain Saboureau. La biodiversité hébergée dans les parcelles agricoles peut-elle augmenter les rendements et revenus des agriculteurs ?

Diffusion des connaissances

Il est central pour Biosena d’accompagner l’organisation de la formation universitaire, le développement de la formation continue, l’aide à la décision, et la diffusion de la culture scientifique.

La région Nouvelle-Aquitaine est dotée de 6 établissements d’enseignement supérieur comprenant 12 écoles doctorales et offrant plus de 50 formations de niveau master concernées par la biodiversité. Dans ce contexte, Biosena peut accompagner la création de formations co-habilitées par différents établissements d’enseignement supérieur de la Région, ainsi que développer la formation continue pour apporter de l’aide à la décision auprès des entreprises et collectivités territoriales.

En collaboration avec les 4 centres de culture scientifique, technique et industrielle de Nouvelle-Aquitaine et tout le milieu associatif et culturel, Biosena souhaite stimuler les actions de sciences participatives et conscientiser le public et les décideurs sur l’érosion de la biodiversité.