Le périmètre scientifique

Réseau Régional de Recherche sur la Biodiversité et les Services écosystémiques

Le concept de biodiversité désigne la variété et la variabilité du monde vivant à différents niveaux d’organisation interdépendants : la diversité des gènes, la diversité des espèces, et la diversité des écosystèmes. Ce patrimoine naturel fournit des services essentiels d’approvisionnement, de régulation, de soutien et socioculturels

Ainsi, les oiseaux et les insectes dits pollinisateurs jouent un rôle fondamental pour la production agricole et la sécurité alimentaire. La faune du sol est à la base du renouvellement des cycles des nutriments et de la fertilité des sols. La végétation, qu’il s’agisse des plus grandes forêts ou des parcs urbains, est essentielle à l’équilibre climatique. La mer et les océans fournissent les ressources halieutiques, tout en permettant le développement d’activités socio-économiques côtières, comme le tourisme et les loisirs.

La plupart des activités humaines et plus de la moitié du PIB mondial dépendent donc du patrimoine naturel. Toutefois, l’intensification des activités humaines est responsable de l’érosion dramatique de la biodiversité et de la dégradation des écosystèmes qui ne sont plus en mesure d’assurer des fonctions écologiques fondamentales.

A l’échelle internationale, de nombreuses initiatives tentent d’enrayer cette crise : accords d’Aichiplateforme IPBESObjectifs de Développement Durable. La Commission Européenne a présenté le Pacte Vert pour l’Europe, la feuille de route proposant une nouvelle stratégie de croissance durable en réponse aux défis climatiques et environnementaux à l’horizon 2030. En France, la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, inscrit une vision dynamique et renouvelée de la biodiversité, en conciliant biodiversité et activités humaines, protégeant les espèces en danger, les espaces sensibles et la qualité de notre environnement, ou en consolidant des principes juridiques

D’après Le pacte vert pour l’Europe, communication de la commission européenne au parlement européen, au conseil européen, au comité économique et social européen et au comité des régions

Forte dans ce domaine d’investigation d’environ 500 chercheurs, enseignants chercheurs et doctorants, issus d’une vingtaine de laboratoires de reconnaissance nationale et internationale, d’une palette unique de dispositifs d’observation et de plateformes expérimentales et analytiques, la Région Nouvelle Aquitaine identifie la préservation de la biodiversité comme un enjeu sociétal majeur.

Le réseau Biosena propose ainsi un projet fédératif et interdisciplinaire qui se déploie sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle Aquitaine et associe la communauté académique, les associations, les entreprises, les citoyens et les gestionnaires locaux pour comprendre, préserver, gérer la biodiversité et les services qui lui sont associés, et co-développer de nouvelles solutions et trajectoires écologiques.